Santiago de Cuba

A Camaguey  nous retournons à la gare routière pour prendre notre bus direction Santiago : il  arrivera (de la havane) avec un peu plus d’une heure de retard.

Le bus est assez confortable, le voyage correct. Un taxi nous attend à l’arrivée (malgré une bonne heure de retard).

Jolie casa  en hauteur dans le quartier « Vista Hermosa » (tout un programme), chambre très bien aménagée de même que la salle de bains. Une terrasse pour prendre les repas avec vue sur la ville et un peu d’air (ce qui n’est pas du luxe par 35 °). Accueil très chaleureux de Daylis qui parle très bien français.(elle a vécu 18 ans en France).

Dimanche 2 avril

Après une nuit reposante nous partons vers le centre historique : 20 mn de marche ( et un peu de montée) jusqu’à Parque Cespedes devant la cathédrale que nous voyions au loin depuis notre chambre. Jolie place cernée  de beaux bâtiments (…et du wifi) .

mrG+8tf3R4CV7b6t105h9g_thumb_57bc.jpg

dTxczXDJRnSOs1ecUVwD3g_thumb_57af.jpg

MrlZOY9YQr+pGVk6riVCzQ_thumb_57a4.jpg

Vu8lWkttSgiAzOKqAO7z3A_thumb_57a7.jpg

Nous allons à Infotur récupérer une carte de la ville, la moitié du bureau est inondée (sans doute le climatiseur qui fuit). Puis nous déambulons le nez au vent à la recherche d’un verre car il commence à faire bien chaud. Nous découvrons les rues piétonnes et trouvons notre bonheur Plaza Dolores.

ZTXPJNdJQQC3LcJIHGYtzA_thumb_57dd.jpg

wVBN8hkYTlqeKcbNyjsbDA_thumb_57ac.jpg

w%EGgPymS0ihNcN9KBp4AQ_thumb_57ab.jpg

Puis nous continuons un peu notre découverte dela ville et rentrons en début d’après-midi nous mettre au frais et prendre un peu de repos. Finalement nous ne ressortirons pas : écrire les cartes postales, mettre à jour les photos et commentaires, préparer les visites futures, buller …ce sera notre journée « off »

 

Lundi 3 avril

Petit déjeuner matinal pour sortir avant les grandes chaleurs, direction Parque Cespedes (pour vérifier les mails ….et les résultats de foot de la veille). Puis un petit café à La Rumba : personnel agréable, efficace et souriant, café servi avec un chocolat  (un peu congelé).

Nous retournons à Infotur  pour avoir les horaires du bateau pour Cayo Granma: il n’y en a pas mais il y en a un qui fait le tour de la baie. Pour les horaires voir au port ! Donc direction le port : bateau à 12h et 3h pm, mais pas le lundi ! (nous sommes lundi)

Après sollicitation, nous nous rabattons sur le tour de ville en bicitaxi (les scrupules sont envolés !), 3 CUC de l’heure (pour 2)

s8h%EZVeQ8eFkSuaFLPa8A_thumb_57d1.jpg

Nous commençons par la fabrique de rhum sur le port, mais nous refusons la visite, nous longeons le port puis paseo de Marti, calle de la santeria (marché aux volatiles : poulets, pigeons …), avenida de  los Libertadores,

KcFPTZDNR5W6otaXRRbN2w_thumb_57c2.jpg

rzbFk3WPTmCRQscsUuZkow_thumb_57c3.jpg

Plaza de la révolución avec la statue équestre d’Antonio Maceo, général (1845/1896) considéré comme le grand-père de Santiago et 23 « machettes » qui montent vers le ciel : chacune représente  une balle que Maceo aurait reçue dans le corps.

a4vkiOKXQY21n4lZpa1BLg_thumb_57cd.jpg

a3zrkCiNTQKKemOjnCp7Dg_thumb_57ce.jpg

Puis avenida de las Americas (ça grimpe !), stade national et international de « beisbol » « Guillermón » Moncada,

alFxNylUTNu3qi3ldOakGg_thumb_57d5.jpg

faculté de médecine, Cuartel Moncada  : en juillet 1953 un groupe de jeunes armés dont un jeune avocat nommé Castro tirèrent les 1ères balles de la révolution sur la caserne où résidait Battista. Les marques de balles (restaurées) sont visibles sur la façade.

EOdIUvboRiCrWPIt2lcLgw_thumb_57d7.jpg

Nous décidons de libérer notre « chauffeur » (les scrupules reviennent ! il est dégoulinant de sueur …et toujours souriant). Nous raterons le cimetière où est enterré Castro mais tant pis , les vivants comptent plus que les morts. Il nous laisse devant LE glacier de la ville : 20 mn de queue alors que c’est immense (en plein air). Très prisé des cubains. Nous choisissons (si on peut dire : il y a 3 parfums) la formule la plus légère : nous avons chacun 3 boules de glace et une grosse part de gâteau à la crème surmonté d’une couche de marshmallow, le tout pour moins de 40 centimes (d’euro à 2) !!! Pas le prix de la meilleure glace (mais le gâteau était très bon) mais prix imbattable !

Après cela un peu d’exercice pédestre : plaza Martes, calle Aguilera (la rue piétonne), un verre plaza Dolores (l’en-cas glacé nous a donné soif), passage à la cadeca, pas de file d’attente !

OZGMxatERTuXUQkmxEBBKA_thumb_57db.jpg

Puis retour par Cespedes et les abords de Tivoli (repérage pour la visite de la casa de la lucha clandestina qui est fermée le lundi). Retour à la casa après 6h de sortie.

Santiago est définitivement grouillante, bruyante, pétaradante, poussiéreuse, malodorante par endroits, étouffante …bref, fatigante ! Les voitures, motos, camion-bus roulent à toute vitesse quelques soient les rues, dans un boucan d’enfer et une pollution idem.

Nous sommes contents de retrouver le calme (relatif) de la casa et commençons presque à regretter les « klickloc ». (cf Cienfuegos)

Mardi 4 avril

Départ matinal en taxi pour le Castillo de San Pedro de la Roca del Morro, classé patrimoine mondial de l’Unesco . Chauffeur sympa et marrant. Sa voiture est plus vieille que nous  (1953) et ….moins bien conservée !

1BoPKL%nSpWQKFuDSBy8eQ_thumb_581f.jpg

Nous avons bien fait de partir tôt car les « troupeaux » débarquent déjà (Il y a un bateau de croisière américain dans la baie). La visite du château est agréable : il y fait frais et l’air n’est pas « contaminado ». Belle vue sur la baie de Santiago et sur la mer des Caraibes et aussi sur le cayo Granma (îlot). Celui-ci est habité.

68PU%Z%aQF2FAhnKZ0cqYg_thumb_57f9.jpg

KX2yOCrFQziUf2Jhk8PW8w_thumb_57f7.jpg

4%+nE3ePTsGTdm8WXK3QfA_thumb_57fc.jpg

OQRP8UqxQa+UPT+WDW4axw_thumb_5817.jpg

IFgLbNQSRvitA2LMP3JTGQ_thumb_5809.jpg

Nous ne boirons pas de café au restaurant du morro car il y a panne de courant…. mais nous verrons l’assiette et les couverts utilisés par Sir Paul Mc Cartney lors de son déjeuner ici-même : ils sont encadrés !

az3ipmBfTd6rYznIh5zXRA_thumb_581c.jpg

Retour à la casa pour une pose courrier puis direction parque  Cespedes pour les mails et les nouvelles. La carte neuve Etecsa ne semblant pas fonctionner on va voir au bureau : queue de mécontents qui nous disent au bout de 5mn que pour notre problème on n’est pas obligés de faire la queue ! ouf ! Essai sur un ordinateur de la salle « internet » (relativement moderne et climatisée), la carte fonctionne.

Petit tour à la Rumba pour se désaltérer .

Ts1UcDLRTfWy7pt%NxYwlw_thumb_5822.jpg

nK%gGXV+SxaaAR9np99aAQ_thumb_5823.jpg

Puis nous nous rendons au port pour effectuer notre « croisière » dans la baie de Santiago.

NrnyXotzQaWNCv35fesw8w_thumb_5829.jpg

Nous avons une heure d’avance mais là on nous explique qu’il fallait venir à 9 h pour réserver. Protestations : nous sommes venus aux renseignements la veille et personne ne nous a dit qu’il fallait réserver ! Finalement nous obtenons gain de cause et devons nous présenter au départ du bateau ! Il y a quelques autres (cubains) qui n’avaient pas réservé, en fin de compte tout le monde montera à bord !

4fwrWvdZSluPsIUcnUSvYg_thumb_582b.jpg

Nous découvrirons de la mer ce que nous avons vu du haut ce matin. Nous ferons entre autres le tour du cayo Granma. La « croisière » dure 2 heures, est intéressante et nous aura coûté 40 pesos cubains, soit moins de 2 € ….et ma paire de Rayban© qui est tombée dans la baie !

Vk5URoGIRZK5zqb5PKR6Bw_thumb_583b.jpg

KIgqqk+0SeqdNA1oyeefAw_thumb_5844.jpg

 

YpVKhyUzQL6uH57wbNsfLQ_thumb_584e.jpg

BKYo9gAuRFqs86XbJ67vyw_thumb_5850.jpg

Pendant le circuit nous étions 2 couples étrangers au milieu de familles cubaines qui ont passé leur temps à boire (bière, piña colada, rhum) et à danser et aussi à nourrir les mouettes (qui ont accompagné le bateau par nuées), peu sensibles aux explications données pendant les circuit. C’était étonnant mais  festif et bon enfant !

6DUjXSrITj2YPs16rlyC0g_thumb_5836.jpg

MSG7zwVWTO+z8HsXoiZ8SQ_thumb_5856.jpg

En résumé : journée rafraichissante.

Mercredi 5 avril

3K+bbQcCShq8a5wP2NR3%g_thumb_586b.jpg

Nous profitons de notre dernière matinée pour retourner dans le centre et visiter ce que nous avions manqué jusque là :

Musée de le Lucha Clandestina, instructif. Objets, vêtements et photos de la lutte clandestine menée contre Battista dans les années 50.

2Hynyo29QZCg3XaPlWqfOg_thumb_57e5.jpg

Le  Musée du Carnaval (costumes, masques, affiches, photos), la casa de la Cultura et  la Trova (toutes 2  consacrées à la musique) tous situés sur la calle Heredia que nous failli oublier ! Et pour finir glace au jardin Les Enramadas : pas de file d’attente et prix défiant toujours toute concurrence.

pcdJ79MgR5CRTsLbUBEs2A_thumb_5865.jpg

FfxOEI2rRMuhzhNa4o6jLg_thumb_5864.jpg

Retour à la casa pour attendre le taxi qui nous conduira à l’aéroport. Dernier café avec Daylis (qui nous en offre à emporter/ en grains).

Le taxi a un peu d’avance (règle d’or à Cuba), c’est Juan Antonio (qui nous avait conduit au castillo del morro) qui arbore un maillot de l’équipe de France.

4nkPc+OCQ5ycnLKCiqU2Zg_thumb_586c.jpg

Nous arrivons à 15h40 à l’aéroport, notre vol étant prévu à 18h. Sauf qu’il est maintenant prévu à 21h40 (affiché « on time » !). Finalement nous décollons à 23h30 et arrivons à La Havane en même temps que le vol parti 20 mn avant le notre (départ initialement prévu à 8h le matin). Nous partageons un taxi avec des compagnons d’infortune et arrivons à notre casa à 2h du matin!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s